L’apport de l’isolation thermique dans la constitution d’une maison passive

constitution d une maison passive

Publié le : 15 novembre 20184 mins de lecture

Une maison passive a pour but d’être autonome en chauffage ou du moins de limiter la consommation énergétique liée au chauffage. Il est donc important de limiter au maximum les déperditions de chaleur grâce à une isolation adaptée.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

On donne le terme de maison passive à une habitation dont la consommation énergétique destinée au chauffage ne dépasse pas 15 kWh par m2 et par an. Au moment même de sa construction, une maison passive est dotée de toutes les technologies d’isolation et d’une excellente ventilation. Une telle habitation met aussi à profit les énergies renouvelables comme le soleil pour se chauffer naturellement.

Une maison passive est généralement plus chère d’environ 20% à l’achat ou à la construction qu’une maison plus classique. Sur le long terme, elle permet toutefois de faire de grosses économies d’énergie grâce à l’isolation de la maison, et plus particulièrement de la toiture. Si vous voulez en savoir plus sur l’isolation des comblescliquez ici.

À découvrir également : Maisons passives : l'importance d'une bonne isolation thermique

Quelle isolation dans une maison passive ?

Une attention toute particulière est portée à l’isolation de la toiture, la majorité des déperditions de chaleur se faisant par les combles. Pendant la construction, il est possible de mettre en place des combles perdus ou des combles aménagés. Si la pièce n’a pas vocation à devenir de la surface habitable, une simple isolation par soufflage suffit. Mais si l’aménagement d’une pièce est prévue, l’isolation sera posée sous la couverture de toit pour éviter de perdre de la place.

L’isolation des murs et des parois vitrées est aussi particulièrement importante. Les murs sont généralement isolés par l’extérieur lors de la construction grâce à des isolants adaptés à l’usage. Pour les fenêtres, c’est le double vitrage qui est utilisé la majorité du temps. Son efficacité thermique est suffisante et il n’empêche pas la chaleur du soleil d’entrer en hiver.

Si la maison dispose d’un sous-sol, le plancher du rez-de-chaussée est également isolé pour assurer une parfaite étanchéité. En général, les équipements de la maison répondent également à certaines normes environnementales en terme d’efficacité énergétique.

Dans le même thème : Maisons passives : tout savoir sur l'isolation

Faut-il réaliser des travaux supplémentaires ?

Les derniers modèles de maisons passives ne nécessitent pas de travaux de rénovation supplémentaires car ils intègrent les dernières technologies en matière d’isolation thermique et phonique. Certaines maisons réalisées il y a plusieurs années nécessitent d’être régulièrement entretenues pour vérifier que l’habitation répond toujours aux critères d’une maison passive.

Si vous disposez d’un logement qui ne répond pas à ces critères, vous pouvez vous inspirer des travaux d’isolation réalisés dans des maisons passives. Faites réaliser en priorité l’isolation des combles, puis celle des murs et des fenêtres. Privilégiez une très bonne aération pour éviter la stagnation d’humidité et l’installation de moisissures dans la maison.

Plan du site