Comment réaliser l’isolation d’une maison à ossature bois ?

maison à ossature bois

 Les maisons en bois sont de plus en plus légion à cause des nombreux avantages qu’elles ont et surtout parce qu’elles sont respectueuses de l’environnement. Mais si elles sont naturellement plus confortables, il n’en demeure pas moins que des travaux d’isolation peuvent être indispensables pour créer une maison passive et économique en énergie. Cet article vous en dit plus.

Quels sont les avantages d’une maison en bois ?

Lorsqu’une maison est faite en bois, elle présente des caractéristiques assez particulières qui lui procurent esthétique et confort. Les habitants y bénéficient ainsi d’un cadre assez convivial qui leur procure du bien-être. Par ailleurs, il faut savoir qu’une construction en bois est plutôt simple à réaliser et les travaux d’exécution se font très rapidement parce que ne nécessitant pas autant de ressources que pour une maison traditionnelle. Il est d’ailleurs possible de faire de l’auto-construction. Aussi, faut-il noter que les maisons en bois sont assez respectueuses de l’environnement. L’on comprend d’ailleurs pourquoi l’Etat, qui s’est fixé des objectifs d’économies d’énergie d’ici 2050, encourage fortement la construction de telles habitations selon les normes fixées. Toutefois, il importe, pour qu’une maison en bois soit pleinement passive et écologique, que l’on procède également à des travaux d’isolation thermique. Plus d’infos sur ctta.fr.

L’isolation des maisons en bois

En matière d’isolation, les constructions en bois représentent l’une des options les plus avantageuses. Contrairement à ce qui est dit, ce ne sont pas des maisons “légères”. Au contraire, elles permettent de bénéficier de très bonnes performances thermiques après des travaux de rénovation thermique. Cependant, il faut respecter quelques règles générales pour réaliser l’isolation de votre maison à ossature bois. En premier lieu, il faut accorder une attention particulière au choix de l’isolant. Ce dernier doit être bien performant et doit avoir une bonne résistance thermique ; qu’il s’agisse de l’isolation du plancher ou des autres parties de la maison. Dans le cas d’isolants en laine minérale, veillez à ce qu’ils soient conformes aux certificats ACERMI et soient donc semi-rigides et non hydrophiles. En second lieu, les parois ainsi que les ponts thermiques doivent également bénéficier d’une attention particulière. Par ailleurs, dans la réalisation des travaux, une première couche d’isolant est appliquée entre les montants de section qui sont espacés d’environ 500 mm. Ensuite, une seconde couche isolante peut être appliquée en isolation intérieure ou en isolation extérieure.

Les aides disponibles

L’éco ptz est mis en place pour financer les travaux de rénovation thermique tels que l’isolation de maison à ossature bois. Il s’agit d’un prêt accordé sans aucun intérêt. Par ailleurs, vous pouvez également vous renseigner sur le Crédit d’impôt qui permet de jouir d’une réduction d’impôt dans le cadre de tels travaux. Enfin, la prime énergie est une aide disponible notamment pour les foyers les plus modestes. N’hésitez pas à tester votre éligibilité en ligne pour en bénéficier.