Modèles et plans d’une maison a énergie positive

Publié le : 08 janvier 20193 mins de lecture

Concevoir les plans de maison fait souvent appel à des professionnels, architectes ou designers. Par contre, les maisons à énergie positive ont besoin d’une attention toute particulière par rapport à sa construction compliquée et la nécessité de pourvoir aux installations qui permettent d’atteindre un niveau de production en énergie suffisante.

Les préparatifs nécessaires

Avant de faire appel à des professionnels, il est nécessaire de situer les besoins en matériels, locations, terrains et budgets. En ajoutant les exigences de l’administration sur la réglementation thermique en vigueur (rt 2012), les besoins en énergie sont situés par rapport a la future surface habitable de la situation. Donc, une fois les préparatifs faits, le plan de la maison a énergie positive doit faire appel d’une idée personnelle du client avant toute discussion avec un architecte en considérant les paramètres évoqués plus hauts. De ce fait, pour construire la maison à énergie positive, les différences significatives résident dans les choix de l’orientation du bâtiment, le nombre d’étages prévus dans le plan et la surface totale.

Le plan type de maison

Le plan type de maison concordant parfaitement aux exigences rt 2012 et étant une maison positive est le plan classique R+1. C’est-à-dire une maison ayant un rez-de-chaussée avec un comble habitable convenable pour une famille de 6. Les murs peuvent être construits en bois qui ont l’avantage d’être écologique, isolant thermique et  très modelables. Ceci conçoit un bâtiment qui a l’avantage d’être a la fois un isolant et écologique. En effet, les types de maisons contemporaines sont aujourd’hui constitués de revêtement extérieur pour renforcer la capacité aphonique et garantir la captation de lumière et de les emmagasiner.

Quels détails importants

En effet, Les détails important de situation du plan doivent être les surfaces de génération en énergie, le local de stockage d’électricité, les matériaux isolants et la surface habitable. Bénéficiant d’une valeur de 30% d’augmentation par la surface habitable par rt 2012 pour les maison a énergie positive, la surface normale prévue doit être destinée à l’habitation. Au rez-de-chaussée par exemple, les murs sont choisis de façon a refléter la lumière et d’emmagasiner la chaleur. Par ailleurs, la surface en dessus doit permettre une installation de cellules photovoltaïques, orientés vers la zone de prédilection de luminosité solaire la plus durable du jour. De ce fait, situer le plan ou les plans inclinés par rapport à la luminosité potentielle du soleil doit faire objet d’attention particulière.

Plan du site